Vous avez toujours rêvé de vous mettre à votre compte ? D’être votre propre patron ? De devenir auto-entrepreneur ?
Cependant les démarches administratives vous font peur et la paperasse n’est pas votre tasse de thé ?
Suite au premier article dans lequel nous avons créé ensemble votre statut d’auto-entrepreneur, nous verrons dans ce deuxième article comment gérer votre toute nouvelle auto-entreprise, de la facturation aux déclarations, le tout bien sûr toujours en 2 min chrono !

 

Facturez un client

Votre auto-entreprise est créée, félicitations ! Maintenant au boulot, il va vous falloir trouver des clients et leur facturer vos prestations.
Une entreprise gagne de l’argent en vendant des objets ou des services. Dans les deux cas, à chaque fois qu’elle reçoit de l’argent de la part d’un client, on dit qu’elle fait du chiffre d’affaire. Plus vous faites de chiffre d’affaires, plus vous gagner d’argent.

Avant toute chose, cela n’est pas obligatoire mais un conseil, faites signer un contrat ou un bon de commande à votre client afin de l’obliger à payer une fois la prestation délivrée, ainsi vous pouvez aussi demander un acompte, en général 30% du montant total de la facture.

Voici un exemple de facture, vous en trouverez sûrement d’autre sur le web:

image auto-entrepreneur facture

Vous avez l’obligation en tant qu’entreprise (oui vous êtes une entreprise maintenant, il va falloir vous y faire 😉) de créer des factures lorsque vous vendez quelque chose, elles constituent la base de votre comptabilité. Il vous faut donc conserver les factures signées par vos clients.

Il peut être compliqué de réaliser des facture “à la main” en utilisant des logiciels tel que Word par exemple. Cependant, il existe de nombreux logiciels pour vous aider à créer des facture pour votre auto-entreprise. Encore une fois vous en trouverez sans doute beaucoup sur le web, en voici une petite liste:

En plus de devoir conserver vos facture pendant plusieurs années, vous devez obligatoirement posséder un compte en banque dédié à votre auto-entreprise ! Il simple compte sur un banque en ligne comme Boursorama, Monabanq ou encore Fortuneo fait parfaitement l’affaire. Il n’est pas du tout nécessaire d’ouvrir un “compte en banque entreprise”, ce n’est qu’une idée reçue.

 

Déclarez les charges sociales de votre auto-entreprise

Une fois votre auto-entreprise créée et vos clients facturés, il vous faudra aussi déclarer vos charges sociales. Vous pouvez le faire tous les mois ou tous les 3 mois, ce qui peut permettre d’être embêté moins souvent. Il est possible de faire votre déclaration sur papier ou en ligne.

 

Sur papier

Si vous opter pour cette méthode vous recevrez un document à remplir sur lequel vous allez déclarer votre chiffre d’affaire mensuel ou trimestriel, pour indiquez combien vous devez payer de cotisations. Voici un exemple de déclaration trimestrielle papier au RSI:

image auto-entrepreneur déclaration

Vous remplirez la ligne Vente de marchandise si vous êtes en BIC ou les Prestations de services si vous êtes en BNC. La ligne indiquant la Formation commerçant obligatoire ne concerne que les commerçants et ne devrait donc pas vous concerner.

Vous n”indiquer jamais les centimes lors de votre déclaration de chiffre d’affaires. Vous pouvez ensuite faire le calcul de vos cotisations vous mêmes en fonction du taux en %. Si vous n’avez rien gagner ce mois ou trimestre, il vous faut quand même remplir le document, en indiquant simplement 0, comme sur l’exemple ci-dessus.

 

En ligne

Si vous préférez déclarer en ligne, rendez-vous sur le site de l’auto-entrepreneur. Sur la droite de l’écran vous pouvez déclarer et payer. Il vous faudra vous inscrire lors de votre première connexion, par la suite indiquez simplement votre numéro de SIRET, nom, prénom et mot de passe pour vous connecter.
Une fois redirigé sur une autre page, vous aurez accès à vos déclarations sur la gauche de l’écran, que vous remplirez de la même façon que sur la version papier. Petit plus de la déclaration sur internet, on vous propose de payer directement en ligne 👍.
Encore une fois, pensez à bien faire vos déclarations qu’elles soit mensuelles ou trimestrielles sous peine de devoir payer des pénalités même si n’aviez pas gagné d’argent !

 

Déclarer vos revenus aux impôts

C’est bientôt fini mais en plus des charges sociales il vous faut aussi déclarer vos revenus aux impôts. Il existe deux configurations:

  • Soit vous avez opté pour le prélèvement libératoire: vous aurez alors payé vos impôts au fur et à mesure de l’année, mais il vous faudra quand même déclarer ce que vous aurez gagné au bout d’un an lors de l’impôt sur le revenu.
  • Soit vous n’avez PAS opté pour le prélèvement libératoire (cas normal): vous allez devoir déclarer et payer vos impôts sur tout ce que vous aurez gagné lors de l’année précédente.

Lors de votre déclaration en ligne, par exemple, tout ce passe dans la section 2042 C.
Si vous optez pour la déclaration papier, il vous faudra récupérer le formulaire 2040 C en le demandant sur le site impots.gouv.fr en cliquant sur “J’ai besoin d’un document…”.

 

Vous avez choisi le prélèvement libératoire

Bonne nouvelle vous n’aurez rien à payer mais vous devrez quand même déclarer. Les cases à utiliser sont:

  • 5TA si vous vendez des marchandises en BIC
  • 5TB si vous vendez des prestations de services ou des location meublées en BIC
  • 5TE si vous êtes en profession libérale en BNC

indiquez le total de vos recettes (arrondissez, encore une fois pas de centimes). Si vous avez vendu 18 586,90€ d’application mobile sur l’année, vous remplirez 18 587€ dans la case 5TE.

 

Vous n’avez PAS choisi le prélèvement libératoire

Désolé mais vous allez déclarer ET payer 😕
Comme dans l’exemple précédent, vous indiquerez de la même manière le total de vos recettes sans les centimes. Les cases qui nous intéressent ici sont:

  • 5KO si vous vendez des marchandises en BIC
  • 5KP si vous vendez des prestations de services et locations meublées en BIC
  • 5HQ si vous êtes en profession libérale (BNC)

Pour savoir si vous êtes en profession libérale, vous pouvez consulter cette page du site de l’URSSAF.

Après avoir rempli le formulaire, vous envoyez votre déclaration aux impôts, ils calculeront ce que vous  leur devrez, la suite est automatique.Après tout, il ne s’agit que d’une case à remplir ! 😎

 

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à le partager !
Vous pouvez aussi consulter le premier article sur l’auto-entrepreneuriat.

Pin It on Pinterest